Fabriquer une forge à gaz

Même si vous pouvez trouver un large de choix de forges à gaz dans le commerce, vous avez envie de faire la vôtre, mais comment fabriquer une forge à gaz ?

Fabriquer sa propre forge peut vraiment être tentant, surtout quand on débute et qu’on veut garder un budget raisonnable. Mais si faire une forge à charbon est relativement simple, la forge à gaz nécessite d’être un peu plus bricoleur et d’avoir plus de matériel. Cependant, en suivant bien les recommandations et les consignes de sécurité, c’est tout à fait possible d’obtenir une forge à gaz efficiente qui vous comblera.

Pourquoi fabriquer une forge à gaz ?

Si une forge à gaz est plus compliquée à fabriquer qu’une forge au charbon, elle a cependant de nombreux avantages. Tout d’abord, elle est facile et rapide d’utilisation. Il vous suffit de tourner le robinet du gaz, régler la pression et votre forge est prête en un rien de temps. Pour l’éteindre, c’est tout aussi simple, et vous n’avez ainsi aucune perte et n’êtes pas obligé d’attendre que refroidisse votre houille. Ainsi, elle est également beaucoup plus économique puisque vous n’avez pas de perte, surtout si vous ne forgez qu’occasionnellement.

Par ailleurs, comme vous n’aurez ni fumée importante, ni scories, ni même d’odeurs gênantes, vous pourrez réellement l’installer à peu près où vous le désirez.

Comment fabriquer votre forge à gaz ?

La première chose à faire est de déterminer la taille de votre forge. Cela déterminera aussi le nombre de brûleurs dont vous avez besoin.

Ensuite, vous pouvez soit partir de zéro, soit utiliser, par exemple, une vieille bouteille de gaz ou un chauffe-eau usagé que vous pourrez facilement dénicher dans une déchetterie.

Quoiqu’il en soit, il faut d’abord partir de la base, qu’elle soit en matériaux recyclés, en béton ou en pierre réfractaires. Puis vous montez le corps de votre forge.

Ce moment est décisif, car vous devez penser à pratiquer des ouvertures assez larges pour être pratiques sans qu’elles soient non plus trop grandes afin d’éviter trop de pertes de chaleur. Il faut également prévoir l’aération, l’entrée d’air forcée et le passage des brûleurs.

En ce qui concerne les brûleurs, les plus aventureux ou les plus bricoleurs peuvent adapter des brûleurs de cuisinière ou autres, les construire à partir de tubes de cuivre ou sinon, ils peuvent se trouver sur certains sites internet spécialisés.

Il faut bien choisir leur débit maximum afin d’avoir une flamme régulière et suffisante.

Après, il reste à monter la partie intérieure. Il faut bien entendu se procurer un isolant thermique quelconque (laine céramique par exemple), et travailler le tout avec du béton cellulaire ou de l’argile réfractaire.

Enfin, le sol de votre foyer peut être en briques réfractaires, qui auront l’avantage de pouvoir être changée à volonté.

Pour conclure, fabriquer votre propre forge à gaz requiert un certain talent de bricoleur et surtout beaucoup de précautions puisque vous travaillez avec du gaz, ce qui peut se révéler dangereux. En revanche, une fois votre entreprise terminée, vous aurez la fierté de pouvoir vous dire que vous aurez construit votre propre forge.

Vous aimerez aussi...